HIDEOUT et Bride Stories

Passionnés de japanimation ou/et de Manga ? Venez vous exprimer !!!

Modérateur : Divinités du Sanctuaire Sacré

Avatar de l’utilisateur
castlebouh
Débutant Niveau 9
Débutant Niveau 9
Messages : 92
Inscription : 01 févr. 2014 13:48
Localisation : Hollow Bastion, je cherche la sortie...
Finaland :

HIDEOUT et Bride Stories

Messagepar castlebouh » 26 mai 2014 13:08

Bonjour chère public :D

Jouer aux jeux video c'est cool; faire des heures de level-up avant de se farcir la Tour de Cristal d'une traite, mettre le bazar dans une ambassade au fin fond de Bordeciel ou bien explorer un vieux tombeau au coeur de la Grande Muraille avec une héroïne en short c'est fun, on est d'accord.
Mais se blottir au fond de son lit et lire d'une traite une bonne série de manga ça l'est tout autant.

J'aimerais donc vous parler de deux manga très différents qui m'ont marqué récemment: HIDEOUT et Bride Stories.
Je ne vais pas vous faire une analyse de ces oeuvres, juste vous donner mon avis et, j'espère, l'envie de les lire ;).

HIDEOUT est un seinen one-shot (un seul tome) de Masasumi KAKIZAKI que l'on peux ranger sans hésitation dans la catégorie horreur/thriller. Ce manga m'a littéralement terrorisée et j'ai, grâce à lui, connu ma première nuit blanche. J'ai aussi découvert que je fait partie de cette catégorie de gens capable d'avoir peur de leur ombre quand ils sont mal réveillés^^.
Pour ce qui est de l'histoire, le topo de base est simple: Seiichi Kirishima est au bout du rouleau. Criblé de dettes, pour tout recommencer à zéro il a prit sa décision... ce soir il va tuer sa femme. Ils sont partis tous les deux en "seconde lune de miel" afin de "recoller les morceaux" et après le classique "coup de la panne" Seiichi passe à l'acte. Seulement pas de bol, Miki réussit à s'enfuir et se réfugie dans une grotte. Seiichi la poursuit (fausse bonne idée n°1) la rattrape et lui porte un coup fatal (fausse bonne idée n°2).... sauf que voilà il est pas tout seul dans cette grotte et bien que le trajet aller ai été en ligne droite, quelque chose semble avoir perturber son sens de l'orientation (bienvenue au club^^). Le chasseur se retrouve proie.

Ce manga brille par une ambiance glauque et angoissante au possible et un très bon coup de crayon. J'y connaît pas grand chose mais pour certaines scènes le trait blanc sur fond noir (je connais pas le nom--") c'est juste géniale.
Le développement des personnages et aussi très bien rendu grâce aux nombreux flash-back qui surgissent toujours aux pires moments. On comprend mieux comment les personnages en sont arrivés là, le pourquoi du comment et surtout, les changements psychologiques de Seiichi sont assez subtiles.
Un autre point fort du manga c'est que justement il n'y pas "les gentils d'un côté et le/les méchants de l'autre" non là c'est pas du tout le même délire. C'est laissé à la libre appréciation du lecteur et votre opinion à la page 7 ne sera peut-être plus valide à la page 125, ou 42.
Je préviens quand même que c'est un manga très violent alors si vous n'aimez pas la tripaille qui volent dans tous les sens ou bien si vous n'êtes pas fan du "jus de myrtille", passez votre chemin. J'ajouterais que la peur est quelque chose qui est propre à chaque individu et que ce qui terrorise les uns peu faire doucement rigoler les autres.

Bon on vas changer de registre hein? :lol: Bride Stories est un seinen de Kaoru Mori. C'est un manga très calme et assez reposant.
Pour ce qui est de l'histoire ben y en a pas vraiment. La trame se déroule en Asie Centrale (probablement en Ouzbékistan ou qq part dans le coin) au XIXème siècle où l'on suit la vie quotidienne d'un jeune couple tout juste marié Amir, 20 ans et Karluk, 12 ans..... Eh là revenez ne prenez pas la fuite j'ai pas fini :shock:
Ok je conçoit que présenté comme ça, ça a l'air ch**** comme la pluie mais il n'en est rien. Certes il n'y pas d'action à proprement parler (quoique les tome 2 et 6... mais j'y reviendrais) mais l'auteur a réussit je-ne-sais-pas-trop-comment à faire en sorte que le manga se lise tout seul. On ne voit pas les pages défilées. Entre les bêtises des neveux de Karluk, la caractérielle Pariya, l'ethnologue anglais qui s'est incrusté et les différentes scènes de vie traitées avec délicatesse et humour, on ne peut pas s'ennuyer.
Bon j'ai dit qu'il n'y avait pas vraiment d'histoire, c'est pas tout à fait vrais. Le manga est partagé entre une trame principale en fond et beaucoup de petites histoires annexes qui complètent parfaitement le tableau.
Pour ce qui est de l'histoire "principal" le clan d'Amir, les Hargal, ont un problème de territoire, problème qu'ils avaient réglé en mariant une de leur fille à un puissant clan voisin. Sauf que le chef de ce clan n'est pas réputé pour sa délicatesse et la fille en question meure. Les Hargal n'ayant plus de fille à marier décident que le mariage d'Amir ne leur rapporte rien et veulent donc la récupérer, d'où les péripéties des tomes 2 et 6.

Ce manga possède par ailleurs de très beaux dessins et on sent que l'auteure c'est renseignée à FOND sur le sujet. Rien n'est laissé au hasard et chaque détail est soigneusement étudier. C'est comme si on partait en voyage, autre lieux, autre époque. On se mêle aux habitant et l'on prend petit à petit connaissance de leurs coutumes, de leurs mode vie =).
On peut cependant reprocher au manga d'être un peu trop naïf. Certes il dépeint la vie quotidienne mais seulement les bons côté. Tout est beau et gentil. Les personnages un peu vicieux/acariâtres sont juste là pour "le gag" ou bien parce que la situation exigeait "un méchant" et c'est un peu dommage. Le tome 6 se "rattrape" un peu de ce point de vue là mais il reste un autre défaut qu'y peut-être rédhibitoire pour certain.... les personnage ne sont pas, ou très peu, développés. On peut l'expliquer par le fait qu'il sont très nombreux et beaucoup s'apparentent à des "PNJ". Mais l'auteure aurait put faire un effort sur les perso principaux. Bon la série n'en est qu'au tome 6 et n'est pas encore fini.... mais on c'est bon, on a bien vu les qualités des perso et j'aimerais bien voir leurs défauts maintenant. Le seul personnage qui a réussit à me marquer c'est Azer (mais c'est peut-être mon côté "fan-girl" qui ressort :lol: ).

Bien, bien, bien j'espère ne pas vous avoir ennuyé avec mon blabla interminable :wink: Je n'ai peut-être pas formuler ma pensé aussi bien que je l'aurais voulut mais j'espère avoir éveillé votre intérêt. HIDEOUT peut-être intéressant si vous êtes fatigué des shônen à rallonge et Bride Stories une bonne idée si vous en êtes las des seinen sanglant à la Berserk et Hellsing.

J'ai découvert HIDEOUT grâce à une video sur Youtube, si vous êtes intéressés je peux vous donner le lien histoire d'avoir un autre point de vue.

Sur ce chère public, le show est terminer :D
The Bird of the Hermes is my name, eating my wings to make me tame.

Revenir vers « Animation et Manga »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités