Spice and Wolf

Passionnés de japanimation ou/et de Manga ? Venez vous exprimer !!!

Modérateur : Divinités du Sanctuaire Sacré

Linkan
Débutant
Messages : 5
Inscription : 12 janv. 2009 8:17
Localisation : Réunion ( France )
Finaland :

Spice and Wolf

Messagepar Linkan » 15 janv. 2009 5:59

~ Spice and wolf ~

Image

TITRE ORIGINAL : Ookami to Koushinryou
ANNÉE DE PRODUCTION : 2008
STUDIO : [IMAGIN]
GENRES : [AVENTURE] [FANTASTIQUE & MYTHE]
AUTEUR : [HASEKURA ISUNA]
VOLUMES, TYPE & DURÉE : 12 EPS 25 mins
(Synopsis by AnimeKa).

AnimeKa a écrit :
Lawrence est un marchand ambulant qui vend de la fourrure et fait des échanges.
En raison de son travail, il retourne dans le village de Pasroe au moment du festival de la moisson.
Contrairement au reste du pays, les habitants sont païens et croient en une divinité loup : Horo.
La légende raconte qu’un pacte entre les hommes et les loups a été conclut afin d’assurer le bon fauchage du blé quand celui-ci aurait atteint la maturité escomptée. Cependant, en raison des nouvelles méthodes inventées, les habitants du village n’ont plus aucune difficulté pour faucher le blé.
Ils ont ainsi fini par ne plus prendre la légende au sérieux et ne plus réellement croire en l’existence d’Horo.
Alors qu’il s’apprête à quitter le village, Lawrence découvre à l’arrière de sa carriole une jeune femme possédant des oreilles et une queue de loup.
Cette dernière se présente alors comme la divinité des lieux et, étant donné que les habitants ne semblent plus avoir besoin d’elle, demande à Lawrence de l’emmener avec lui.
Un nouveau partenariat entre l’homme et le loup se forme alors permettant à ces deux caractères si différents de se comprendre mutuellement.



Image Image Image Image Image


Les Japonais sont formidables. On a vu des tonnes d'animes ou de mangas traîter de sujets aussi divers et variés que le go, la boxe, les courses de rue, ou encore la confection de pain. Loin de ces univers contemporains cependant, Spice and Wolf est une série qui nous plonge dans le commerce au sein d'un monde fantasy. Ici, pas d'épée, de magie, de dragons et de démons, il est juste question d'église, de villes et de villages, de commerçants et de divinités.
Image
Et là vous vous dites sûrement "Mais qu'est-ce qu'il nous fait, là, à parler d'une série sur le commerce?". Justement, c'est là que la série intrigue.
L'histoire, c'est celle de Craft Lawrence, un marchand ambulant qui se déplace de ville en village pour acheter et vendre divers biens. Son rêve c'est de se construire un magasin à lui, mais il a encore beaucoup à faire pour ça. Le truc c'est qu'en repartant d'un petit village Lawrence trouve une jeune femme dans son chariot qui pionce sur les fourures de loup qu'il transporte. Mais le plus étonnant avec cette fille, c'est qu'elle a des oreilles et une queue.
Image
Elle se présente comme Horo. Horo la Sage. C'est une divinité louve de plus de 600 ans qui s'assure que les récoltes du village local soient prospères d'année en année. Mais avec la montée en puissance de l'Eglise, les gens croient de moins en moins en elle, et elle se dit qu'elle pourrait retourner chez elle vers le Nord, et exige de Lawrence de voyager avec elle jusque là. Lawrence n'est pas trop d'accord au début mais se laisse volontiers faire devant le charme de Horo. Comme le disait Skav dans son article sur les séries de cet hiver , Horo est étrangement charmante et agréable. Non seulement elle possède une certaine maturité et un pouvoir de séduction dont elle est consciente, mais en plus de ça, elle prouvera que son titre n'est pas usurpé, puisqu'elle aidera Lawrence de nombreuses fois, en se faisant passer pour sa femme et en marchandant mieux que lui, à augmenter ses profits, jusqu'à ce qu'ils n'attirent l'attention de gens peu scrupuleux...
Image
On aurait pu initialement croire à une tranche de vie avec de la romance, mais finalement la série se bouge un peu dés l'épisode 4 et devient réellement intéressante, avec des entités luttant pour un pouvoir économique dans un monde où plusieurs types de monnaie cohabitent. Loin d'être chiants, les discours sur l'économie du coin sont en plus aisés à suivre et avec un minimum de réflexion on comprend très vite les enjeux.
Image
Côté technique, on a affaire à du correct sans plus. IMAGIN à qui l'on doit Strawberry Panic ou quelques boulots d'animation sur Eureka Seven, ne se foule pas trop, et hormis des dessins agréables, l'animation elle laisse un peu à désirer par moments. L'opening et l'ending sont néamoins de bonne facture et très sympas à écouter.
Avec son héroine aux allures deFirefox-tan et son univers atypique, Spice and Wolf saura charmer les téléspectateurs, pour peu qu'ils aiment les histoires d'échanges et de commerce saupoudrée d'une légère pincée de romance. C'est en tous cas une bonne série de ce début d'année que je recommande.
[center]Image[/center]

Revenir vers « Animation et Manga »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités