Poèmes + petit texte

Les romanciers en herbe pourront nous faire partager leurs oeuvres littéraires !

Modérateur : Divinités du Sanctuaire Sacré

Crypto
Débutant Niveau 1
Débutant Niveau 1
Messages : 11
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Lyon
Contact :
Finaland :

Poèmes + petit texte

Messagepar Crypto » 08 juin 2008 17:19

J'ai écrit ces petits poèmes il y a déjà pas mal de temps, mais comme je vois que pas mal d'entre vous les post, je vais faire de même.

Le premier je l'ai fait sur Alice au Pays des Merveilles ( J'adore ce livre !)

Ma Petite Alice, comme tu es curieuse,
Si belle, juvénile, ta peau pâle d'un doux éclat ,
Tes yeux océans scrutant d'une lueur amoureuse
Le si beau, si beau miroir à côté de toi...

Collant tes petits doigts contre la paroi glacée,
Appuyant de toute la force de tes croyances enfantines,
Tu soupires, soupir désespéré,
De ne pas pouvoir traverser cette barrière si fine.

Rêvant du monde d'en face, où nuit et jour se confondent,
Où ton ésprit vagabonderait dans des forets merveilleuses,
Rêve après rêve tu construis ton monde,
Un monde qui n'est qu'une utopie nébuleuse.

Alors tu ouvres les yeux et tout s'éteint
Tes croyances, tes rêves, tes envies...
Que se passe t'il pour que tu ne crois plus en rien ?
Tu t'es réveillée ?... Non, j'ai grandi...*

2/ Souvenirs...

Fantômes errants enivrants mon esprit,
Arpentant doucement les abîmes de ma mémoire,
Ils me montrent, et me font revivre ces nuits,
Où mon corps se collait au tien dans la nuit noire...

L'éclat de nos rires, leurs échos lointains,
Remplissent encore mes pensées d'une douce chaleur,
La même que celle de tes mains,
Qui doucement caressaient mon corps...

Ton souffle, ta peau, tes baisers enivrants,
L'envie de ton corps, à n'en plus finir,
Remplit mon cœur, à tout instant,
Et ainsi je me noie, dans mes souvenirs...

3/ Les larmeuhs

Elle coule, avance doucement, petite fille,
Née dans le reflet d'une vie.
Elle signifie, tant, perçant la pupille
D'une personne pleurant toute la nuit.

Certaines naissent d'un rire sans fin,
Elles sont si rares, si éphémères,
Si belles malgré leurs destins,
De renaître dans l'absence de lumière...

Pierres précieuses, muettes, comme les sentiments,
Exprimant tout, par leurs simples présences,
Elles tombent et coulent infiniment,
Miroir d'une peine, ou d'une inconscience...

Elles vivent, même au près des plus grands,
Naissant dans la foule, ou loin du vacarme,
Elles sont, cachées en nous, à chaque instant.
Voici la véritable nature des larmes...

Voilà, aujourd'hui j'écris plus des petits textes genre vampire la mascarade :
Je vous en mets un écrit il y a peu, tiré de vampire la mascarade ou du style de Stephen King, j'adore le côté glauque et morbide :


Elle lui donne son amour morbide, cette masse sanguinolente, ce présent qui dans sa vie, l'obnubile tant.
Son Cœur est froid, comprends-t'il ? Ce n'est qu'un muscle inerte, de simples tissus nécrosé aujourd'hui par un passé douteux.
Les yeux de cet homme, reflets de son esprit, lui renvoient cette image, pâle copie de son être.

La noirceur de ses yeux, l'ourlet de sa bouche, le creux de son cou, la courbe de ses seins. Voilà les seules choses qu'il a vu, ces présents éphémères donnés à bien des proies avant lui.

Elle fixe le mur Camilia, elle fuis le regards son bel amant. Elle ne regarde la vie en face Camilia. La vie d'une putain, c'est désespérant.
Puisant sa folie dans la fougue de l'homme offert, mordant le creux de ce cou décharné, elle glisse doucement vers son doux enfer, celui où elle nourris ces ignobles pêchés.
Glissant ses mains meurtrières sur sa peau, elle aime déguster le dernier de ses souffles, son corps se cambre mieux dans le plaisir morbide, animé par l'écho des râle de son doux fardeau.

Il est en toi, ce spectre ridicule, pareil à ton désir ardent. Tu aimes lacérer ces mâles en décomposition, ces cadavres encore palpitants. A cet instant tu n'obéis qu'à ce mal violent qui emplis tes envies...

L'amour cadavérique de ton bel étalon.


J'ai tout mis en une fois, car j'écris de moins en moins, j'ai perdu ma muse faut croire.
[ Plaire à tout le monde, c'est plaire à n'importe qui...]
Image

Revenir vers « Fan-Fics »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités